Aperçu: 

Tu sais l'ardent entonnoir formé par tes lèvres
3ème toile de la série sur les femmes et la poésie. Cette série est consacrée au culte de la beauté féminine que nous vouons et à une idéalisation de la nature autour d'elles ; ici, une sorte d'arborescence très fournie. Toutes les couleurs sont à base de gris agrémenté d'autres couleurs (vert, bleu).
Acrylique - 81 cm x 116 cm
Disponible sur demande.

Couleurs pour femmes : série de 4 poèmes allant avec les 4 toiles : chaque paragraphe correspond à chaque toile.
Elle a une grosse fleur rouge au côté droit - Sous la lune quelque'un se noie - Tu sais l'ardent entonnoir formé par tes lèvres - It's a quiet place.

Tu sais l'ardent entonnoir formé par tes lèvres.

Ta vertèle hémoglobine se presse aux nervures
Livide sous ton diadème de feuillage, ivre de sensualité,
Tu pousses le vent de tes lèvres sauvages
Ta tempête sonne grise malgré son ardence
Dans la bouffante nuée de l’arborescence ;
Hors de l’entonnoir naît le culte de la beauté.

Voir l'image en version originale: 
Français

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.